20 ème anniversaire de la geurre de 6 jours de kisangani:Le président de la CENCO, Marcel UTEMBI, exige la poursuite judiciaire des commenditaires

La guerre des six jours est une succession d’affrontements meurtriers entre les rebelles de RCD/GOMA soutenue par l’armée Rwandaise et ceux de RCD/KML soutenue par l’armée Ougandaise à Kisangani du lundi 5 au vendredi 10 juin 2000.20 ans après,les congolais se souviennent encore de cette geurre qui a causé plus de 1300 morts et 3000 blessés.

Ce dimanche 7 juin l’archevêque de Kisangani, président de la CENCO Marcelin UTEMBI a organisé une messe à Kisangani pour rendre hommage aux victimes de cette geurre dont la majorité la population civile.

Nous en appelons au sens de responsabilité aux dirigeants de veiller à ce que toutes les victimes de ces affrontements soient retablies dans leur droit .Et nous réclamons le dédommagement toutes les personnes et les institutions qui ont perdu les leurs ainsi que leurs biens.Aussi que toutes les parties impliquées à ces affrontements ainsi que tout ceux de près ou de loin ont créé cette atmosphère ayant poussé à cette geurre soient traduit en justice et répondre de leurs actes. »a martelé Marcelin UTEMBI l’archevêque de Kisangani dans son message de ce dimanche.

Il a rajouté par ailleurs  que la douleur des victimes de cette geurre se resenti. Ils sont abandonnés à leur triste sort et leur représentation se trouvant à Kinshasa abandonnés elle aussi, sans être écoutée par les autorités qui leur claque la porte au nez.

La ville de Kisangani garde encore de stigmates et des traces de ces geurres macabres,Marcelin UTEMBI  l’a fait également savoir dans son message.

Il sied de rappeler que l’évènement est nommé « guerre des Six Jours » car il a duré six jours mais aussi parce qu’il a duré du 5 au 10 juin comme la guerre des Six Jours entre Israël et la Ligue arabe en 1967.

Cette même ville de Kisangani avait déjà subi des affrontements entre les troupes rwandaises et ougandaises en août 1999 et le 5 mai 2000. Mais les affrontements de juin 2000 furent les plus meurtriers et ont sérieusement sinistré une grande partie de la ville de Kisangani avec plus de 6 600 obus tirés.

LM

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?