9 mars 2021

Demande d’audition de Félix Tshisekedi dans le procès de 100 jours : le MLC recadre prince Epenge

Le parti politique cher à Jean-Pierre Bemba a réagi après la déclaration de prince Epenge un des communicateurs de lamuka sur les ondes de RFI qui exige la poursuite du chef de l’État Félix tshisekedi dans l’affaire de 100 jours ou de l’auditionner en qualité de renseignant.

Dans une mise au point du service de communication du MLC, ce parti politique de l’un des 4 leaders estimé que cette déclaration de prince Epenge n’engage pas les leaders de lamuka.

« De plus en plus, les déclarations sont confusément faites par des tiers, attribuant faussement leur paternité à la coalition Lamuka ; selon lesquelles cette dernière exigerait les poursuites judiciaires ou l’audition de Monsieur Félix Tshisekedi dans l’affaire qui oppose le Ministère public à Monsieur Vital Kamerhe et consorts, en rapport au présumé détournement des fonds destinés à la réalisation des travaux du programme d’urgence de 100 jours », indique le document

« Nous tenons à préciser à l’opinion tant nationale qu’internationale que, conformément à la charte constitutive de Lamuka, jusqu’à ce jour, aucune déclaration officielle n’a été faite en ce sens par les 4 leaders », martèle le document.

Le MLC fait savoir que son Président national et co-leader de Lamuka encourage la justice à poursuivre son travail en toute indépendance afin « d’établir clairement les responsabilités pour l’intérêt de tous.

LM

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?