Le cardinal de l’Eglise catholique Fridolin Ambongo brave la décision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, celle d’interdire toute réunion dans les lieux de culte en RDC pour limiter la propagation du coronavirus. Depuis la Pentecôte,nous observons l’organisation des messes par le cardinal Fridolin Ambongo avec l’assistance des fidèles en violation des mesures prises par le chef de l’État alors que lui est sensé de les respecter et les faites respecter en sa qualité du pasteur.

Le dimanche 14 juin ,considéré à l’église catholique comme dimanche du saint   sacrement,le cardinal Fridolin a choisi la paroisse Saint sacrement de Binza-Delvaux pour dire la messe .

Une question nous revient en tête celle de savoir si la mesure interdisante l’organisation des cultes a été levée?nous estimons que la réponse est non.Alors pourquoi l’homme de Dieu fait fi à cette décision qui vise à limiter la propagation de la covid-19.

Cardinal Fridolin Ambongo et les fidèles catholiques auprès la messe du 7 juin à la cathédrale notre dame du congo

 

 

 

 

 

 

 

Le dimanche  7 février,le cardinal avait organisé une messe   de la sainte Trinité au cathédrale notre dame du congo avec les fidèles venus assister à la messe. Aussi le dimanche de la Pentecôte, il avait aussi organisé  la messe toujours au cathédrale notre dame du congo.Et comme vous voyez dans cette photo du dimanche dernier au cathédrale,après la messe il prend photos avec les fidèles de l’église qui ne respectent pas les mesures barrières de distanciation,pas de cache nez.Pour dire combien ses le cardinal s’expose et exposé les fidèles.

 

Cardinal Fridolin Ambongo et les fidèles catholiques après le culte le7 juin à la cathédrale notre dame

 

 

 

 

 

 

 

Il sied de rappeler que dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ; églises,bar,terrasse ,café et restaurant ont été interdit de fonctionner jusqu’à la fin de l’État d’urgence.

Alors pourquoi le cardinal  en va en outre ?

Wait and see

LM

LM

Please follow and like us: