Fonds de la banque mondiale : « Toutes les provinces sont concernées par la gratuité de l’enseignement , la Banque mondiale en a ciblé 10 comme provinces pilotes » précision de Willy Bakonga

L’annonce de l’approbation de l’accord de financement du projet d’urgence pour l’équité et le renforcement du système éducatif de la Rdc par la banque Mondiale , est ce que le gouvernement congolais attendait de pied ferme pour soutenir la politique de la gratuité de l’enseignement primaire prôné par le chef de l’état.

Devant la presse ce jeudi Willy Bakonga Ministre d’état à l’epst a dit au nom du gouvernement toute sa satisfaction pour l’aboutissement heureux d’un travail de longue haleine débuté il y a plusieurs mois par les experts du ministère de l’epst et la banque mondiale.

C’est le fruit d’une diplomatie agissante qui met à la disposition du ministère de l’epst 800 Millions de dollars americains , un financement qui constitue non seulement un ouf de soulagement pour Willy Bakonga mais aussi un coup de fouet pour une réforme phare du quinquennat Tshisekedie ralentie suite au manque de financement.

Toutes les provinces sont concernées par la gratuité de l’enseignement mais dans un premier temps, la Banque mondiale en a ciblé 10 comme provinces pilotes pour se rassurer de la réussite de cette réforme.
Ce financement est divisé en 2 parties: 444 millions au titre de prêt et 356 millions de dollars en don.

Ce fonds permettra en plus de la rémunération des enseignants, la rationalisation du sous secteur de l’EPST, l’identification biométrique des enseignants, le renforcement des capacités dès instructeurs …etc. La finalité, permettre aux enfants même les plus pauvres d’avoir accès à l’éducation, moteur de développement du Congo de demain voulu prospère et fort.

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?