Les Chefs de 6 confessions religieuses réagissent aux propos du Cardinal Ambongo

Les Chefs de 6 confessions religieuses réagissent aux propos du Cardinal Ambongo

Les chefs de 6 confessions religieuses ont répondu au Cardinal Fridolin Ambongo qui avait prédit que « les jours avenir seront difficiles » lors de son homélie du 30 juin 2020.

Il s’agit de l’Armée du Salut, Eglises orthodoxe et Kimbaguiste, la communauté islamique en RDC, Union des églises indépendantes et des églises de réveil.

En effet, dans son homélie du 30 juin dernier, l’Archevêque métropolitain de Kinshasa avait demandé au peuple de se tenir en ordre de marche pour barrer la route aux  » velléités qui ont pour unique objectif de protéger les intérêts partisans de ceux qui ne veulent pas d’une Justice juste ».

Réagissant aux propos de Cardinal Ambongo, les Chefs de ces 6 confessions religieuses, parlent d’un évangile de croisade et de la montée du discours de la haine du haut de la chaire de vérité , pourtant destinée à proclamer en toute humilité l’amour la paix, la justice, la tolérance, le pardon, la réconciliation et la fraternité sans parti pris ».

À travers leur déclaration, ils « désapprouvent l’incitation à la haine et rappellent que le recours à la violence sous toutes ses formes violerait le pacte républicain conclu au dialogue de Sun City ».

Ils invitent ainsi le peuple congolais « à la réconciliation nationale. Car, disent – ils , la RDC ne peut être bâtie sur la la haine et la vengeance et ne peut non plus s’édifier dans la méfiance et la suspicion.

Ils exhortent « tous les responsables politiques et religieux à rendre effective la réconciliation nationale pour une paix véritable dans la justice et la vérité », selon leur déclaration diffusée par Top Congo FM ce jeudi 02 juillet.

« Aucune confession religieuse n’est au-dessus des autres, encore moins au-dessus des institutions du pays et ne peut s’attribuer le monopole de parler au nom du peuple congolais ».
ont-ils indiqué en réaction aux propos du Cardinal Ambongo selon lesquels, l’église catholique et l’Eglise du Christ au Congo représentent 80% de la population congolaise.

Ils appellent, en outre, le peuple Congolais « à ne pas céder aux sollicitations apocalyptiques, à préserver la paix et à éviter les actions susceptibles de compromettre les avancées déjà enregistrées par le pays, 60 ans après son indépendance.

Et de conclure:  » La RDC n’a besoin ni des martyrs ni d’un mouvement insurrectionnel ».

Lungeny M.

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?