Jour : 3 juillet 2020

Béni : Une embuscade des ADF fait un mort à Mukoko

Les éléments de l’ADF sont accusés par l’armée congolaise d’être auteurs de l’embuscade de ce vendredi 3juillet 2020 à Mukoko, au nord d’Oicha, chef lieu du territoire de Béni au nord Kivu. Selon les rescapés, les assaillants ont tenté leur aventure à plusieurs reprises dans la mâtinée. Ils sont parvenus à tuer monsieur Muhindo Sindani, habitant de Eringeti. Selon Bravo Muhindo Vukulu, président de la société civile en groupement de Bambuba Kisiki, les assaillants sont encore mobiles dans la Zone. Pour sa part, monsieur Bongola Katusi, chef du village Mukoko a salué l’intervention des militaires FARDC, car leur réaction prompte a permis de limiter les dégâts. Il rassure qu’une accalmie plane sur l’étendue de son village .

KAWA Ngoy Erick.

Beni : 6 otages libérés par les hommes armés grâce aux eco-gardes de l’ICCN.

Six civils pris en otages par un groupe d’hommes armés ont été libérés par les eco gardes de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) ce vendredi 3 juillet 2020 en territoire de Béni. Les ex otages ont été accueillis à Vimbao sur l’axe routier Lubiriha-Kasindi VB port, dans le parc national de Virunga.

Selon les Sources proches de l’ICCN, cette libération à eu lieu après des échanges des tirs avec un groupe d’hommes porteurs d’armes blanches et à feu. L’ennemi aurait décroché, prenant la direction de l’Ouganda.

KAWA Ngoy Erick

L’UDPS dans la rue le 09 juillet pour rejeter la candidature de Ronsard Malonda

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) appelle ses combattants à une marche pacifique « en respectant strictement les gestes barrières contre le covid-19 ». La mobilisation à descendre dans la rue du parti présidentiel fait suite à la désignation de Ronsard Malonda comme successeur de Corneille Nangaa, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans une déclaration faite le vendredi 3 juillet à son siège, l’UDPS rejette et dit ne pas se connaitre dans la désignation de Ronsard Malonda tel que entériné par l’Assemblée nationale « dans la cacophonie ».

Dans cette déclaration qui porte la signature du Président ad intérim JM Kabund et lue par Simon Adrien Kalenga, secrétaire national du département de la communication et porte-parole du parti, l’UDPS fustige la démarche du FCC.

« Le FCC sera le seul responsable des conséquences malheureuses qui découleront de cette décision cavalière », explique le parti de Félix Tshisekedi. Pour cette formation politique, « l’Assemblée nationale à entériné dans une cacophonie totale la candidature de Ronsard Malonda ». Voila pourquoi elle rejette cette « procédure hasardeuse » et dénonce « l’attitude malicieuse du FCC qui consiste à créer des crises de manière à distraire le peuple pour passer certaines choses ».

L »UDPS demande ainsi à la « Majorité artificielle » de reconsidérer leur décision de désigner Ronsard Malonda à la CENI et appelle les confessions religieuses à se réunir pour une fois afin de choisir leurs trois représentants au grand jour comme elles en ont l’habitude.

Edouard Bajika

Tshisekedi refuse Tunda Ya Kasende au conseil des Ministres et attend sa démission.

Tshisekedi refuse Tunda Ya Kasende au conseil des Ministres et attend sa démission

Le Chef de l’Etat congolais demeure intraitable au sujet du dossier du Vice-premier ministre et ministre de la justice et garde des sceaux Tunda Ya Kasende. Ce dernier été déconnecté lors du conseil des ministres de ce vendredi 03 juillet, présidé par le Chef de l’État Félix Tshisekedi. Selon une source proche de la Présidence, Félix Tshisekedi attend la démission du Vice-premier ministre dans les heures qui suivent.

Le Président de la République reproche à Tunda Ya Kasende d’avoir répondu à la consultation de l’Assemblée nationale à propos des propositions des lois Minaku-SAKATA sans demander l’avis du conseil des ministres.

Rédaction

*Les « Wewa » sollicités pour bloquer la candidature de Ronsard Malonda*

Les « Wewa » sollicités pour bloquer la candidature de Ronsard Malonda

La voie semble ouverte pour Ronsard Malonda de succéder à Corneille Nangaa à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). L’entérinement de sa candidature jeudi 02 juillet à l’Assemblée nationale est un pas vers un processus à plusieurs étapes. Ronsard est désigné par 6 confessions religieuses, mais contesté par l’église catholique et celle du Christ au Congo (ECC).

L’église catholique de Kinshasa que dirige le Cardinal Ambongo tonne et menace de descendre dans les rues pour obliger le retrait de cette candidature de Ronsard.

Plusieurs mouvements citoyens et le comité laïc de coordination (CLC) ont même prévu un rassemblement ce samedi 04 juillet à l’échangeur de Limete pour lancer la campagne d’éveil patriotique contre la désignation de Malonda en remplacement de Corneille Nangaa.

Les leaders de la plateforme Lamuka crient eux aussi à la tricherie, au scandale. Pour eux, Ronsard était au centre des fraudes électorales de 2018.
Les députés de l’opposition appellent Félix Tshisekedi à ne pas signer l’ordonnance d’investiture.

Plusieurs partis politiques et la société civile rejettent cette candidature et appellent les spécialistes des manifestations que sont les taxis-motards, communément appelés  » Wewa  » à tout faire pour barrer la route à cette manœuvre attribuée au FCC. Pour ces organisations, il n’y a que les Wewa pour envahir la ville comme ils savent bien le faire volontairement pour arrêter la « fureur du FCC », estiment-ils.

Édouard Bajika

Kananga: Les excuses des taxi motards à l’ONG FMMDK pour injures contre la mère de Martin Kabuya.

Depuis la décheance du gouverneur Martin Kabuya Mulamba le 24 juin dernier par l’Assemblée provinciale du Kasaï Central, les rues de Kananga sont prises d’assaut par les motards qui claxonnent à longueur des journées.

Pendant cette ambiance, la plupart passent outre les Us et coutumes en scandant des slogans impropres aux oreilles, teintés d’injures à l’endroit de l’ex gouverneur Kabuya.

Le cas le plus récent est celui de ce jeudi où plusieurs dizaines de motards ont envahi et occupé les entrées du bâtiment administratif, proférant des injures sur la mère de Martin Kabuya Mulamba.

Cet acte a sérieusement énervé l’ONG femme main dans la main pour le développement (FMMDK) du Kasaï qui a mal digéré le comportement des taxis-motards.

Reçu par la secrétaire exécutive de cette structure de défense et promotion des droits de la femme ce vendredi matin, les comités des associations de ces motards par le biais de leurs présidents ont présenté les excuses, non seulement à la mère de l’ancien gouverneur, mais aussi à toutes les femmes centre kasaiennes.

Des excuses bien reçues par madame Nathalie Kambala Luse, secrétaire exécutive de femme main dans la main pour le développement du kasaï.

La cheffe de l’administration de FMMDK a invité ses hôtes à sensibiliser leurs membres sur le comportement à adopter sur la voie publique.

P.R Tshitenge

RDC: Mbusa Nyamwisi dénonce l’exclusion dans la désignation des animateurs de la CENI..

Le président du parti politique Rassemblement des Congolais pour la démocratie Kisangani Mouvement de libération (RCD/KML) précise qu’il est inadmissible que dans la nomination de nouveaux animateurs, l’on puisse chercher à contourner l’église catholique et l’église du Christ au Congo (ECC).

L’ancien ministre congolais des affaires étrangères a ainsi donné sa position autour du processus de la désignation des animateurs de la commission électorale nationale indépendante (CENI). Mbusa Nyamwisi estime que la mise en place d’une équipe dirigeante de cette institution ne peut se faire sans l’église catholique et l’église de l’ECC.

KAWA Ngoy Erick

CENI :  » Si Tshisekedi ne signe pas l’ordonnance, l’investiture sera bloquée ( Michael Tshibangu )

L’entérinement de Ronsard Malonda comme candidat des confessions religieuses en remplacement de Corneille Nangaa à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) fait jaser. Plusieurs partis politiques, la société civile et des personnalités crient à un passage en force du FCC.

Pour Michaël Tshibangu, conseiller de Moïse Katumbi chargé des réseaux sociaux, « Si le Chef de l’État ne signe pas l’ordonnance, l’investiture de Ronsard Malonda sera bloquée ». Selon l’esprit de son tweet de ce vendredi 03 juillet, Michaël estime que l’entérinement de Ronsard par l’Assemblée nationale ne peut être d’emblée considéré comme une victoire du FCC.

Guylain Nzembele pense quant à lui que
Lamuka, MLC et Ensemble avaient accompagné le FCC pour faire partir JM Kabund du bureau de l’Assemblée nationale.  » Vous aviez refusé d’apprécier son poids et rôle dans ce bureau maudit. Maintenant que Ronsard est à la CENI, vous vous tournez vers Fatshi pour vous plaindre. Prenez vous en charge », lance-t-il en substance.

Pour Mbusa Nyamuisi, “Il est inadmissible que dans la nomination de nouveaux animateurs l’on puisse chercher à contourner l’Eglise Catholique et l’ECC”.

Pour rappel, la candidature de Ronsard Malonda a été entérinée jeudi 02 juillet à l’Assemblée nationale comme candidat des confessions religieuses au poste du président de la CENI. Les églises catholique et protestante rejettent cette candidature, estimant que Ronsard était la pièce maitresse des fraudes électorales de 2018 en sa qualité de secrétaire de la Centrale électorale.

  1. Édouard Bajika

Antonio Guterres appelle à la protection des journalistes qui informent sur la covid-19

Antonio Guterres, Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) appelle à une plus grande protection des journalistes qui fournissent “le remède” à ce qu’il qualifie de pandémie de désinformation entourant la crise de la covid-19.

Dans entretien avec une structure des journalistes « combattre la covid-19 par l’information », jeudi 02 juillet, le Secrétaire Général de l’ONU a remercié les médias « qui nous apportent faits et éclairages, qui tiennent les dirigeants, tous secteurs confondus, comptables de leurs actes, et qui savent exprimer les vérités qui dérangent ». Il a en particulier salué « celles et ceux qui sauvent des vies en informant sur la santé publique ».

“…Nous appelons les gouvernements à protéger les professionnels des médias et à renforcer et protéger cette liberté de la presse indispensable pour un avenir de paix, de justice et de respect universel des droits humains », a lancé le chef de l’ONU.

Le neuvième Secrétaire général de l’ONU souligne le rôle crucial des médias pour aider les gens à prendre des décisions éclairées. “Dans les circonstances actuelles, ces décisions peuvent faire la différence entre la vie et la mort“, ajoute le patron de l’ONU.

Edouard Bajika

Béni : Une attaque des ADF paralyse le trafic sur la route nationale numéro 4

La circulation est suspendue depuis la matinée de ce vendredi 3 juillet sur l’axe routier Oicha Eringeti. Tout est consécutif a une attaque ADF signalée à Mukoko, à 10km au Nord d’oicha chef lieu du territoire de Béni. Les véhicules en provenance de Bunia en Ituri sont bloqués a Eringeti Kasana et ceux en provenance de Béni sont bloqués a Oicha prêt de la barrière DGRNK. Les déflagrations des armes lourdes se faisaient entendre jusqu’à 8heure 30, dans une partie de la Commune d’oicha.

KAWA Ngoy Erick

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?