CENI :  » Si Tshisekedi ne signe pas l’ordonnance, l’investiture sera bloquée ( Michael Tshibangu )

CENI :  » Si Tshisekedi ne signe pas l’ordonnance, l’investiture sera bloquée (  Michael Tshibangu )

L’entérinement de Ronsard Malonda comme candidat des confessions religieuses en remplacement de Corneille Nangaa à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) fait jaser. Plusieurs partis politiques, la société civile et des personnalités crient à un passage en force du FCC.

Pour Michaël Tshibangu, conseiller de Moïse Katumbi chargé des réseaux sociaux, « Si le Chef de l’État ne signe pas l’ordonnance, l’investiture de Ronsard Malonda sera bloquée ». Selon l’esprit de son tweet de ce vendredi 03 juillet, Michaël estime que l’entérinement de Ronsard par l’Assemblée nationale ne peut être d’emblée considéré comme une victoire du FCC.

Guylain Nzembele pense quant à lui que
Lamuka, MLC et Ensemble avaient accompagné le FCC pour faire partir JM Kabund du bureau de l’Assemblée nationale.  » Vous aviez refusé d’apprécier son poids et rôle dans ce bureau maudit. Maintenant que Ronsard est à la CENI, vous vous tournez vers Fatshi pour vous plaindre. Prenez vous en charge », lance-t-il en substance.

Pour Mbusa Nyamuisi, “Il est inadmissible que dans la nomination de nouveaux animateurs l’on puisse chercher à contourner l’Eglise Catholique et l’ECC”.

Pour rappel, la candidature de Ronsard Malonda a été entérinée jeudi 02 juillet à l’Assemblée nationale comme candidat des confessions religieuses au poste du président de la CENI. Les églises catholique et protestante rejettent cette candidature, estimant que Ronsard était la pièce maitresse des fraudes électorales de 2018 en sa qualité de secrétaire de la Centrale électorale.

  1. Édouard Bajika
Please follow and like us:

REPLIK

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?