Kananga: Le choix de nouveaux animateurs de la CENI conditionné par l’examen des échéances passées.

Les mouvements citoyens Filimbi et Lucha exigent la réorganisation du consensus portant sur le choix des animateurs pour avoir des personnalités crédibles et neutres n’ayant pas pris part aux précédentes élections organisées en République démocratique du Congo (RDC) depuis 2006 jusqu’aux élections de 2018.

Les deux mouvements l’ont fait savoir dans un mémorandum adressé au Président de la République aux termes d’une marche de protestation contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme futur président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), organisée ce mardi 7 juillet 2020 à Kananga.

Ce document a été remis à madame le maire de la ville, Mamie Kakubi Tshikele afin de le transmettre à qui de droit.

Les militants de Filimbi et Lucha indiquent que depuis les élections de 2006 jusqu’aux dernières élections de 2018 passant par celles de 2011, la CENI n’a pas cessé de surprendre le peuple congolais.

Ils estiment qu’il est plus adéquat que le processus de la réforme soit précisé de l’examen du rapport de la gestion des élections de 2018 et que ce rapport soit sanctionné par un audit de l’inspection générale des finances et de la cour des comptes.

Il sied de signaler que la marche de ce jour à été encadrée par la police nationale congolaise et aucun incident n’a été enregistré.

P.L.M Tshitenge

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?