Abbé Nshole recadre Sony Kafuta

Après la marche de jeudi 09 juillet à travers le pays, Sony Kafuta a vu son église Armée de l’Éternel vandalisée. Ce dernier a tenu pour responsables de ces actes de vandalisme les églises catholique et de celle du Christ au Congo (ECC).

En réponse, l’Abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), fustige les propos du numéro 1 des églises de réveil du Congo Sony Kafuta. Pour Donatien Nshole, les leaders des confessions religieuses étaient prévenus lors de la dernière réunion des désordres qui interviendraient, si on optait pour Ronsard Malonda.

 » Nous sommes appelés à aider le peuple dans son combat. Voilà pourquoi j’ai demandé aux confessions religieuses de faire le bon choix « , a rappelé le porte parole de la CENCO.

Pour lui, le pasteur Sony Kafuta ne peut pas tenir pour responsables l’église catholique et l’ ECC, car c’est le peuple qui s’est exprimé et cela prouve le mauvais choix des confessions religieuses.

Ce dernier a exhorté toutes les églises de la RDC de pouvoir travailler en étant du côté de la population congolaise.

En innocentant l’église catholique et l’ECC, le prêtre catholique a demandé à la population congolaise de pouvoir éviter la voie du désordre et de casse, mais aussi d’opter pour celle de la paix à chaque fois qu’il faut revendiquer un Droit.

 » Je condamne toute casse et acte de vandalisme, et je demande à la police d’éviter l’usage de balles réelles.

Pour finir, le secrétaire général trouve moins censé l’attribution des actes de vandalisme à l’église catholique ou à l’ECC. Il a l demandé aux églises ayant fait le choix de Ronsard Malonda d’assumer leurs actes.

Désiré Wembolowa

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?