L’église du Christ au Congo fustige les propos du pasteur Sony Kafuta

L’Église du Christ au Congo (ECC) a été désagréablement surprise jeudi 9 juillet 2020, par les propos tenus par le Représentant légal des Églises de Réveil (ERC), l’Évêque-Général,
Sony Kafuta, à l’endroit des confessions religieuses, à savoir l’église du Christ au Congo (ECC) et l’église catholique. C’était à la suite des actes de vandalisme perpétrés par des manifestants sur les installations de l’Église Armée de l’Éternel, lors de la marche organisée par des acteurs politiques et certaines organisations de société civile.

Ladite marche était contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme délégué des confessions religieuses à la CENI.

Dans ses propos tenus sur la radio Top Congo, Sony Kafuta accuse l’ECC et l’église catholique d’avoir envoyé les manifestants saccager son temple situé sur l’avenue Sendwe.

Pour sa part, l’Église du Christ au Congo condamne avec véhémence l’acte de profanation d’un temple de Dieu quelles qu’en soient
les motivations au même titre que les paroles de menaces proférées par le Représentant légal
des Églises de Réveil du Congo à l’endroit de l’ECC et l’église catholique.

Elle rejette en bloc  » les allégations de l’Évêque-Général de l’ERC qui sont dépourvus de tout
fondement véridique, logique et juridique « .

 » L’ECC rappelle à ce leader religieux de faire preuve de la retenue dans ses propos et de s’abstenir
de réagir sous l’effet de la colère. Car comme nous le dit la parole de Dieu : « Un homme en
colère excite des querelles, et un furieux commet beaucoup de péchés » (Proverbes 29:22), insiste-elle.

Et d’ajouter : « Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l’animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche » (Colossiens 3:8) ».

Cependant, l’ECC regrette la perte en vies humaines et présente ses condoléances les plus émues aux
familles éplorées à la suite de ces marches.

Considérant la gravité de tout ce qui s’est passé, le président de l’Église du Christ au
Congo, pasteur Maurice Mondengo appelle les chrétiens à la prière pour la paix. « Heureux ceux qui procurent la paix car ils seront appelés fils de Dieu » (Matthieu 5:9) ». Il en appelle à la vigilance, mais ne pas céder aux
provocations venant de toute part.

Désiré wembolowa.

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?