Kananga : Lamuka déplore l’usage des gaz lacrymogènes lors de la marche

Des dizaines de militants appartenant à la coalition politique Lamuka ont été dispersées à coup de gaz lacrymogènes ce lundi matin 13 juillet lors de la marche organisée par cette famille politique dans la ville de Kananga.

Après quelques mètres de parcours, la police a tenté de disperser les manifestants à la hauteur du rond point notre dame de Katoka.

Faisant face à la résistance de membres de la coalition Lamuka, les éléments de la police nationale congolaise ont procédé à l’usage des gaz lacrymogènes.

Cette situation a indigné le coordonnateur provincial de Lamuka qui deplore le comportement des forces de l’ordre.

Elie Mputu et quelques membres de cette famille politique ont été escortés par la police jusqu’à l’hôtel de ville où un mémorandum adressé au Président de la République a été déposé.

Dans ce mémo, les manifestants demandent à Félix Tshisekedi de rejeter l’entérinement de Ronsard Malonda comme futur président de la commission électorale nationale indépendante ainsi que le rejet des propositions des lois initiées par Aubin Minaku et Gary Sakata.

Il faut noter qu’en début de cet après-midi, la situation est redevenue calme sur l’ensemble de la ville de Kananga.

P.L.M Tshitenge

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?