12 avril 2021

Tunda ya kasende : Le remplacement prorogé

Les péripéties ayant jalonné la démission du Vice-premier ministre et ministre de la justice et garde des sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende, sont pleines d’enseignements et déduisent que le spectacle marche sur l’efficacité.

Sortie spectaculaire de la Cour de cassation, déclarations pleines de conviction et de certitude, carnaval pour s’offrir un bain de foule. Full stop : Intouchable. Si le spectacle a l’avantage d’emballer, il a également le désavantage de déballer la faiblesse. La fin de l’histoire raconte que l’homme n’était ni intouchable ni inintimidable. Et il aurait surestimé son indispensabilité auprès de son « Ye meyi ».  » À sa place, j’aurai opté pour l’efficacité que le spectacle « , estime un Analyste qui a requis l’anonymat.

Le dernier épisode de cette insolite proverbiale qui est digne d’un film d’action, n’avait aucune allure triomphale ni triomphante. Le désormais ex VPM de la justice était ce jour-là seul pour déposer sa lettre de démission au Premier ministre. Le cortège improvisé ou mobilisé de la Cour de cassation jusqu’au siège du PPRD, s’est volatilisé.  » L’oncle ne songe plus à son neveu, malgré qu’il blaguait ensemble « , ironise un dicton camerounais.

Ce jour-là a ressemblé au jugement dernier où chacun rendra seul compte de ses oeuvres. Ni Ye meyi, ni ces caciques ayant mijoté tous ces scénarii, ni ses ouailles suspendues à ses mamelles, personne n’a donné de la voix, ni indiqué la voie. Comme un corps est mis au tombeau seul, le puissant ministre était seul, comme le pape au lieu où il ne va que seul.

La scène fait penser à Jésus qui fut abandonné par les siens lors de son arrestation. Heureusement pour ce dernier, les femmes de Jérusalem la suivirent jusqu’à Golgotha.

Ce jour-là, ne crains pas craignit. Qui l’eût cru ? L’insubmersible a été submergé. L’histoire de Titanic est revécue sous une autre forme.  » On ne peut pas obéir à deux maîtres à la fois », renseigne le livre le plus lu du monde.

Son remplacement n’est pas pour demain. Pendant ce temps, l’intérim est assuré par le Vice-ministre, cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps). Pour Patrick Nsielo, cadre du parti « Congo na Biso » de Freddy Matungulu, le remplacement de Tunda Ya Kasende doit durer comme le fut la notification aux nouveaux gestionnaires de la Gecamines et de SNCC.  » L’agenda surchargé du Chef de l’État ne permettra pas de penser à un quelconque remplacement ministériel, de la justice soit-il « , a-t-il souhaité.

 » Cette démission est un boulevard ouvert à l’Udps activer tous les dossiers de détournement des anciens dignitaires », estime Ilonga Moba, enseignant dans une école secondaire de Ngaba. Ceci transparaît comme le souhait de beaucoup de Congolais qui désirent que la justice fouine dans le passé. En lisant les signes de temps, il y a lieu de présager la prorogation du remplacement de Tunda, autant de fois.

Édouard Bajika

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?