RDC : La Banque centrale alerte sur l’utilisation de la monaie virtuelle Crytomonaie et Bitcoin

La Banque centrale du Congo informe le public que des structures non agréés par l’autorité de régulation et du secteur financier procèdent à des opérations de collecte illégale de l’épargne publique au travers des dénominations diverses, telles que, Crytomonaie, Bitcoin , de monnaie virtuelle assorties des taux d’intérêts créditeurs excessifs

À cet effet, la Banque centrale du Congo tient à rappeler ses différents avis au public et communiqués de presse diffusés qui avaient mis en garde le public sur les activités réalisées par ces structures qui ne sont ni réglementaires, ni autorisées à opérer en République démocratique du Congo, et agissant par conséquent, en violation des dispositions de la loi bancaire.

C’est ainsi que, la BCC attire une fois de plus, l’attention particulière du public d’une part, sur les activités de ces structures qui proposent, sans y être autorisées par voie des sites internet ou réseaux sociaux, des investissements sur des produits dérivés, des Cryto actifs via les fonds récoltés dans un système pyramidal et, d’autre part, sur les risques importants associés sur des actifs spéculatifs.

Il s’agit de :

  • L’absence de protection réglementaire pour couvrir en cas de défaut ou cessation d’activité dans la plateforme qui gère le stockage de Bitcoin.
  • Des risques d’utilisation à des fins criminels et de blanchiment des capitaux préconisant, du reste, l’anonymat dans la réalisation des transactions.
  • Des risques financiers liés à l’extrême volatilité de Bitcoin.
  • L’absence de recours possible en cas de cyber attaque ou de Bitcoin stocké sur les téléphones ou Ordinateurs.

Ainsi, la Banque centrale du Congo réitère sa demande d’une vigilance de la part des épargnant face aux propositions d’investissements sur ces plateformes aux fin de prémunir contre tout risque.

F.O

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?