Béni : 2 civils et 1 militaire en audience de flagrance dans le dossier assassinat d’un infirmier

Béni : 2 civils et 1 militaire en audience de flagrance dans le dossier assassinat d’un infirmier

L’audience publique de flagrance a été ouverte ce mercredi 22 juillet dans la salle Thomas d’Aquin de Béni par le tribunal militaire de Garnison Béni Butembo.

Le tribunal examine le dossier relatif à l’assassinat de l’infirmier Kambale Sivasima Joseph, achevé par balle à 22 heures le mardi 21 juillet devant sa porte. Les suspects présentés sont notamment le militaire Yakurwanga, présumé propriétaire de l’arme utilisée par Mabukaka Bau, tireur présumé qui serait en complicité avec le civil Prince Bokolo, un jeune étudiant en première licence dans un Institut supérieur de Béni.

Jusqu’à la rédaction de cet article, tous les prévenus clamaient leur innocence .

KAWA Ngoy Erick

Please follow and like us:

REPLIK

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?