Bilan négatif de session de mars à l’Assemblée nationale

Bilan négatif de session de mars à l’Assemblée nationale

La clôture de la session ordinaire à la chambre basse du Parlement est intervenue ce mercredi 22 juillet 2020.

Pour la présidente, Jeannine Mabunda, le bilan de cette session est négatif. Avec la pandémie de la covid19 qui était à la base non seulement pour la prolongation, mais aussi du format réduit des plénières sous lesquelles les députés ont siégé jusqu’à ce jour.

Jeannine Mabunda a, dans son discours de clôture, tracé un bilan négatif mitigé de la vie socioéconomique du peuple congolais en cette période caractérisée par des conséquences incalculables de cette maladie qui a touché des nombreux pays du monde entier.

La présidente a martelé sur la responsabilité de la classe politique dans les troubles que connait les institutions, ainsi que les menaces à la paix et à la cohésion nationale sous un fond des discours séparatistes et tribaux.

 » Nous devons dépasser nos divergences politiques et privilégier l’essentiel à savoir la paix, l’unité nationale et les besoins sociaux de base du peuple congolais, » a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, l’Assemblée nationale s’est acquittée de sa double mission à savoir : voter les lois et contrôler l’exécutif.
Six prorogations ont été votées par la chambre basse ainsi que d’autres lois comme celle relative à l’agriculture.

Au plan du contrôle parlementaire, les députés nationaux ont interpellé plusieurs membres du gouvernement, à commencer par le premier ministre sur la gestion des conséquences de la Covid-19.

Edoba

Please follow and like us:

REPLIK

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?