5 mars 2021

Kasaï Central: L’ONG RIDI s’engage à combattre la rareté des légumes sur les marchés.

En ce temps où les centres kasaiens font face à la rareté de certains produits de première nécessité, l’organisation non gouvernementale Réseau d’investissement pour le développement intégral (RIDI) s’en va en guerre et s’engage résolument dans la lutte contre l’insuffisance alimentaire à travers la culture maraîchère.

Les ingénieurs agronomes prestant au sein de cette structure ont pour cela, mutualisé les efforts à la culture et à la production des choux chinois pendant cette période où les légumes, notamment les feuilles de manioc, les ammarrantes, l’oseille et autres sont rares sur les marchés de la ville de Kananga.

Une production qui vient alléger la souffrance d’une population qui ressent jusqu’ici les conséquences des atrocités dues à la guerre de Kamuina Nsapu dans la région.

Selon Donatien Ndumbi wa Kalombo, président du conseil d’administration de RIDI contacté ce mercredi 22 juillet 2020, cette production s’avère très importante étant donné que les choux chinois sont des légumes hypervitaminés et sont riche en vitamines A , B, C, K et en minéraux tels que le potassium, le manganèse, le fer et le calcium.

Le responsable de RIDI a, à cette occasion invité les centres kasaiens à s’impliquer davantage dans la culture maraîchère afin de lutter contre la rareté des légumes sur les marchés de Kananga.

P.L.M Tshitenge

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?