Béni : les infirmiers refusent de travailler sous émotion

Béni : les infirmiers refusent de travailler sous émotion

Depuis l’assassinat de l’infirmier superviseur de la zone de santé de Béni, Joseph Kambale Sivasima, ses collègues ont cessé les prestations au profit d’un service minimum.

Ce vendredi , il ont radicalisé leur décision à-travers un memorendum lu devant le Maire de ville de Béni. Ils veulent connaître les auteurs intellectuels de la tuerie de leur confrère bien que les audiences soient encours.

Selon Moïse Munyama, président de l’ordre des infirmiers de Béni, tous les infirmiers sont unanimes avec cette décision, car leurs métiers interdit des prestations sous émotions .

Kawa Ngoy Erick

Please follow and like us:

REPLIK

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?