Le communiqué du premier ministre venait du FCC

Les nuages s’éclaircissent de plus en plus sur le dossier du communiqué attribué au premier ministre, sur les ordonnances présidentielles au sujet des nominations dans l’armée et l’appareil judiciaire.

Un proche de Ilunkamba affirme que ce dernier ne reconnait pas ce communiqué. Il serait l’oeuvre des caciques du Front commun pour le Congo (FCC) et non de Sylveste.

Pour ce proche qui a requis l’anonymat, Ilunkamba n’a pas de porte-parole et n’est nullement une Institution pour en avoir. « Si le premier ministre a à communiquer, il passe par le porte-parole du gouvernement », a-t-il lâché. Avant de rajouter: « Le FCC a utilisé le même conseiller de la primature, évitant que cela soit fait par le porte-parole du gouvernement qui est du CACH et qui, du reste, ne pouvait cautionner une telle comédie « .

Pour ce proche du premier ministre, c’est cette aventure qui a fait que Lieke Albert soit interpellé au niveau de l’ANR.

Edoba

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?