Les ex-combattants du mouvement du 23 mars(M23) vivant au Rwanda demandent au gouvernement congolais d’accélérer la mise en œuvre de l’accord de Kigali, la feuille de route y relative et penser à leur rapatriement.

Ces ex-combattants disent suivre avec consternation les informations diffusées par les réseaux sociaux et autres médias sur la situation sécuritaire en territoire de Rutshuru relatives aux attaques attribuées aux individus se revendiquant de l’ex-M23.

Par ailleurs, les ex-combattants saluent et soutiennent les efforts des Chefs des États congolais et Rwandais, Félix Tshisekedi et Paul Kagame qui ont facilité la signature de l’accord de Kigali, signé le 12 /07/2019 à Kigali et une feuille de route a été établie le 28/10/2019 sous la facilitation du gouvernement rwandais.

le Président Bishop Jean Marie Runigu Lugerero dénonce l’implication ce dernier temps d’un groupe armé assimilé aux M23 aux affrontements contre les FARDC à Rutshuru où se trouvent aussi des ex- combattants du M23 en attente de la mise en oeuvre de l’accord du cadre d’Addis-Abeba.

Jacques Malanda.

Please follow and like us: