Ituri pleure ses morts

Ituri pleure ses morts

La province d’Ituri ne sait pas essuyer ses larmes qui ne sèchent toujours pas. Cinq personnes sont tuées, plusieurs autres blessées et des biens de valeurs emportés. C’est le bilan provisoire d’une nouvelle incursion des hommes armés simulés aux miliciens de la Codeco dans la nuit de dimanche à ce lundi 27 juillet 2020.

Le fait s’est déroulé à Amema, un village situé dans le groupement Anyoli-Tchulu, secteur des Banyali-Kilo en territoire de Djugu, dans la province de l’lturi.

La société civile locale qualifie cette énième tuerie d’un pire génocide qui ne dit pas son nom.
Et le député provincial Ali Mazingaka Aziza, élu de la circonscription électorale de Djugu qui confirme également cette nouvelle, regrette la perpétuation de ces actes très ignobles.

Il appelle tous les services de sécurité basés en territoire de Djugu de bien vouloir s’investir pour  » protéger la population qui nous a élus pour sa cause, particulièrement celle de Banyali-Kilo. Si non, le bilan de cette attaque risque de s’alourdir car il y a un nombre important des blessés par machette et autres suivis de pillages des biens de la paisible population », a-t-il intercédé.

Angel Alingi Mokuba , l’ administrateur du territoire de Djugu annonce l’ouverture d’une enquête sérieuse amorcée par les services de sécurité en vue de retrouver ces malfrats ayant réussi à se volatiliser dans la nature. Pendant ce temps, la population s’inquiète de la dégradation du climat sécuritaire chaque jour qui passe.

Edoba

Please follow and like us:

REPLIK

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?