Lubumbashi : les fidèles d’une église frappent un homme accusé sorcellerie.

Le Chef de Cellule Luwowoshi, quartier du même nom dans la Commune de la Ruashi à Lubumbashi, Benoît Ndala a été passé à tabac mardi 28 juillet par ses administrés, membres d’une église qui l’accusent de sorcellerie sur révélation du Saint Esprit selon eux.

 » Deux jeunes gens d’une église locale dénommée Golgotha sont venus me brutaliser chez moi, criant sur moi « sorcier sorcier » d’après l’indication de leur Saint Esprit. Ils m’ont frappé et
avant de prendre fuite, ces garçons ont coupé mon chapelet que je portais au cou, ignorant que je suis Chef de Communauté au sein de l’église Catholique », révèle l’infortuné.

Et ce dernier d’ajouter :
« Comme leur pasteur m’est familier, je suis allé le voir pour qu’il m’explique le pourquoi de ce comportement, celui-ci a commencé à proférer menaces et malédictions prétextant que c’est une recommandation venant de Dieu à travers le Saint Esprit ».

Le Pasteur incriminé est déjà aux arrêts à la police de la Commune de la Ruashi. La nouvelle a déferlé à travers la ville, telle une traînée de poudre.

Rédaction

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?