12 avril 2021

Kinshasa : les réchauds à gaz domestique très sollicités

L’usage des réchauds à gaz prend de l’ampleur dans la ville de Kinshasa. Beaucoup de ménages estiment que cet instrument d cuisine est très efficace, économique et rapide. Plusieurs familles s’en sont déjà procurés.

« Économique, rapide et largement moins pollueur, l’usage du gaz domestique devient une solution durable en vue de stopper la pression de la déforestation « , a plébiscité Claude Nyamugabo, ministre de l’environnement lors de sa visite dans les
installations de la Société SOGAZ, filiale du Groupe SOCIR.

Dans cette société où le gouvernement congolais possède des actions,
Le ministre s’est félicité des résultats préliminaires enregistrés jusque-là : 29.000 kits vendus. Le ministre a noté que la subvention du gouvernement, par le biais de son ministère, a favorisé l’accès d’un plus grand nombre de ménages, y compris les ménages à faible revenu, de se procurer cette denrée innovante favorisant la diminution de la pression humaine sur les forêts.

Deux millions de dollars américains, en terme de subvention du gouvernement, est la somme que le contribuable congolais a souscrit en un seul semestre pour protéger ses forêts. Il ressort que 13 hectares de forêt auront ainsi été préservés en seulement quelques mois.

Pour Nyarugabu, par cette action, le gouvernement milite contre la menace de désertification de la ceinture verte autour de Kinshasa, la capitale du pays, avec la mise en place des énergies propres, moins pollueurs, économiques et surtout accessibles au plus démunis.

Le bilan de ce projet indique que 13 hectares des forêts sont préservés en 6 mois pour 29.000 kits des réchauds à gaz vendus dans 4 provinces, 50.000 kits en préserveront 30, et la courbe ne sera que montante visiblement.

Edoba

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?