L’ Udps se venge contre le FCC

La reprise des pourparlers au sein de la coalition au pouvoir n’est peut-être pas pour demain. Si le Front commun pour le Congo (FCC) l’attend de tout coeur pour avoir une bouffée d’oxygène, cependant l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) semble n’être pas motivée. Le parti présidentiel évoque les funérailles encore fraiches de ses militants enterrés il y a peu.

«Les négociations CACH-FCC n’ont pas encore repris « , a laissé entendre le Secrétaire général de l’Udps, Augustin Kabuya, le soir du samedi 08 août.

Augustin Kabuya indique avoir appris cette information comme tout le monde et parle d’une rumeur qui ne reflète aucunement la réalité.

« Je suis moi même membre du comité de suivi de l’accord CACH-FCC, je ne suis pas au courant de cette nouvelle », précise-t-il.

«Je pense que nous venons à peine d’enterrer nos morts. La culture bantoue ne nous permet pas de reprendre les activités lorsque nos cœurs sont encore touchés par les douleurs de ceux qui nous ont quittés froidement. Si la reprise est fixée, l’opinion publique sera au courant, car, nous ne faisons rien en cachette. Pour l’instant », affirme Augustin Kabuya, pince sans rire.

Pour plusieurs analystes, l’Udps n’a pas encore oublié ce qu’elle même qualifie d’hypocrisie de ses alliés qui avait défenestré Jean-Marc Kabund au Bureau de l’Assemblée nationale. Voilà qui justifie ce traîne pied et hésitation.

 » Quoi de plus normal en politique pour profiter et agir seul en mettant de l’ordre dans beaucoup de secteurs, surtout celui de la justice où l’intérim dans ce ministère est assumé par le vice-ministre de l’Udps « , constate un analyste politique indépendant.

Edoba

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?