Lomami : le train écrase un clandestin à Mwene-Ditu

L’irréparable a eu lieu mercredi 12 août dans la ville ferroviaire de Mwene-Ditu, dans la province de Lomami . Un jeune homme, happé par un train alors qu’il voulait voyager clandestinement à bord d’un train marchandise, a été constaté mort à l’hôpital général de référence Christ-Roi de Makota.

D’après une source sur place, la victime Shambuyi Tshitenga, originaire de Kamponde a été bousculée par un militaire qui se trouvait au dessus de Wagon et qui ne voulait pas à ce que ce dernier puisse aussi monter, et vite elle s’est retrouvée avec ses deux jambes coupées le long des rails.

“Ce monsieur était en route pour Kananga, voulant monter au dessus de Wagon, un policier qui s’y trouvait aussi l’a bousculé enfin qu’il ne monte pas et il est tombé jusqu’à conduire ses jambes aux rails et directement ont été imputés”, a expliqué un témoin sur le lieu du drame à un média local.

Pour le moment, le maire de Mwene-Ditu affirme ouvrir une enquête pour rétablir les responsabilités.

Edoba

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?