28 février 2021

EPST : pas de reprise des cours pour les classes montantes

Le dialogue encore le dialogue, c’est la marque qu’imprime Willy Bakonga au ministère de l’EPST. De cet échange à bâton rompu de plus de 3 heures avec l’intersyndicale, les options sont levées; celle de la clôture de l’année scolaire 2019-2020 pour les classes montantes qui feront l’objet d’une moyenne de 2 premiers trimestres, le non internement des élèves finalistes dont la reprise de cours fut un succès le 10 août dernier et enfin une date, le 05 octobre pour la rentrée scolaire 2020-2021.

Mais ce qui a fait l’objet de débats houleux , c’est la décision de refaire l’identification de nouvelles unités prises par le Chef de l’Etat pour raison d’enquête sur demande du Syeco et du Synecat lors de l’audience qui avait réuni mardi dernier autour de lui le minsitre de l’EPST, le vice ministre et ces deux mouvement syndicaux.

Une mesure rejetée sans autre forme procès par l’intersyndicale qui désapprouve la démarche du Syeco et du Synecat.

Le dialogue est donc le maître mot ici à l’ESPT. Toutes les préoccupations seront désormais débattues au cours des séances comme celle-ci, une démarche de Willy Bakonga qui trouve un écho favorable.

Déterminés à mener à bon port la réforme de ce méga ministère, Willy Bakonga et Didier Budimbu se fixent désormais un cap, celui de la paie de nouvelles unités et la rentrée scolaire 2020-2021. Des options qui attendent l’approbation du Chef de l’Etat pour leur mise en vigueur.

LM

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?