2 mars 2021

Lomami : les policiers roulés à travers une mutualité à Ngandajika

Les policiers du territoire de Ngandajika, dans la province de Lomami sont été soumis à exercice mensuel inédit, à savoir: remettre à chaque paie cinq mille francs congolais pour la caisse mutuelle. Aux revendications de la société civile, les responsables de la police district de Ngandajika répondaient que cet argent était destiné à l’approvisionnement en produits pharmaceutiques au dispensaire de policiers, puis à l’assistance en cas de deuil (achat cercueil, draps, puis levée de deuil) et de maladie pour les policiers.

Ironie du sort ! Quelqu’un qui visiterait le centre de soins en question, y retrouverait juste quelques produits génériques pour les effets sporadiques.
Dit volontaire par verbe, le procédé de récupération de cette contribution indique le caporalisme. Au moment où la Banque TMB paie, deux agents sont d’office commis par le commandant district, le colonel ou son délégué pour exiger la remise de ladite somme.

Pour un district qui compte huit cents policiers, le calcul est simple. Les tentatives d’avoir le Colonel en question sont demeurées infructueuses. La rédaction d’awa Magazine y reviendra.

Mais les policiers quant à eux se plaignent que la somme retenue ne serve en tout cas à grand chose. Discipline oblige, ils sont obligés de se taire devant leur chef qui rançonne.

Edoba

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?