Ngoy Kasanji pointe Tshisekedi d’avoir ordonné son déguerpissement

L’ancien gouverneur de la province du Kasaï Oriental, Alphonse Ngoy Kasanji , vient d’être dégeurpi d’une parcelle de la Gombe ce lundi 17 juillet 2020 par une décision de la justice.

Après près de 7 ans de conflit foncier avec Gabriel Mokia, la justice décide de remettre à Gabriel Mokia sa parcelle en défaveur de Ngoy Kasanji.

Pour Ngoyi Kasanji, cadre du front commun pour le Congo ( FCC), cette décision de la justice ordonnant son dégeurpissement est un règlement de compte

« On est entrain de me déguerpir présentement même sans que je sois notifié d’une décision de justice. L’acharnement sur la personne de Ngoyi Kasanji, un règlement des comptes politiques qui s’effectue en toute aisance dans un État de gangstérisme directionnel, j’ai compris. », a vite alerté Ngoy Kasanji.

Ce dernier poursuit en disant que cette décision est l’accompagnement d’une promesse de Tshisekedi faite à son partenaire Mokia.

« Il avait promis à son partenaire politique Mokia le mafieux, il a accompli avec faste cette promesse ce jour, sans être notifié au préalable d’une décision de justice et ayant tous mes titres de propriété. Je viens d’assister à la loi de la force que dicte l’homme fort du moment », conclut-il.

F.O

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?