la députée Christelle Bukumbabu Ngoyi dans les filets de la police criminelle

La députée provinciale du Kasaï Oriental Christelle Bukumbabu Ngoyi, la fille du sénateur Alphonse Ngoyi Kasanji, est arrêtée dans la nuit de mardi 17 à ce mercredi 18 août, par la police criminelle à Kinshasa.

Plusieurs sources concordantes ont confirmé cette nouvelle, à l’instar du député national de Kinshasa Eliezer Tambue.
La fille de l’ancien gouverneur du Kasaï Oriental et député national du FCC, Ngoyi Kasanji, est poursuivie pour Offense au Chef de l’État.

Déjà dans la soirée du mardi, un avis de recherche a été lancé à son endroit par le Parquet Général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete.

Tout remonte à lundi 17 août, lorsqu’une vidéo a circulé montrant Christelle Bukumbabu Ngoyi s’en prendre à la premiere Dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, à la suite du déguerpissement de Ngoyi Kasanji de sa résidence au profit de Gabriel Mokia.

Un jour après, Christelle Ngoyi s’est, à travers une autre vidéo, adressée à Denise Nyakeru pour lui présenter ses excuses pour les propos injurieux et désobligeants.
Ce pardon n’a pas empêché à la Justice de faire son travail.

Voilà qu’elle vient d’être arrêtée et la procédure de la levée de son immunité parlementaire est déjà déclenchée à l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental pour qu’elle soit transférée à son juge naturel. Replik y reviendra avec détails.

Edoba

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?