Affaire milices : le FCC dénonce l’existence attestée et exige des enquêtes approfondies

Affaire milices : le FCC dénonce l’existence attestée et exige des enquêtes approfondies

La conférence des présidents du front commun pour le Congo ( FCC), se dit étonnée de l’existence attestée des bases abritant des miliciens se revendiquant du parti présidentiel( UDPS) à Kingabwa , dans la ville de Kinshasa.

 » En raison de la similitude observée entre les activités menées par ces groupes de hors la loi, identifiés également à Kasumbalesa dans la province du Haut Katanga, le FCC exprime sa vive préoccupation de voir ces miliciens urbains se multiplier d’autant qu’elles portent directement atteinte à l’État de droit, à la démocratique et à la sécurité des biens et des personnes ».

Le front commun pour le Congo déplore et condamne totalement cette pratique qui porte gravement atteinte aux acquis démocratiques de ces dernières années et craint qu’elles ne conduisent à un non État.

Tout compte fait, la famille politique de Joseph Kabila exige qu’une enquête minutieuse et approfondie soit menée et que la justice militaire se saisisse, en procédure de flagrance, de ces cas graves d’atteinte à la paix et à la sécurité nationale afin d’en identifier les commanditaires, et de leur infliger les sanctions les plus sévères, conformément aux lois de la République.

F.O

Please follow and like us:

REPLIK

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?