25 février 2021

Fils Mukoko exige la libération du président sectionnaire de l’UDPS/Kasumbalesa, « Base bilanga »

Au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa ce vendredi 28 août 2020, Fils Mukoko, président de l’Armée des Bâtisseurs Tshisekedistes (ABT), a exigé la libération immédiate de Tshiswaka Isaac, président sectionnaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) de Kasumbalesa dite « Base Bilanga », dans la Haut-Katanga.

« J’exige la libération immédiate de Tshiswaka, on ne doit pas sacrifier un combattant comme ça, il n’a pas commis des crimes, ce n’est pas parce qu’on est au pouvoir qu’on doit sacrifier les combattants qui ont fait que ce pouvoir se reçoive dans la rue », a déclaré le président de cette association alliée de l’UDPS.

Pour le leader de l’ABT, les responsables de l’arrestation du président de la « Base Bilanga » qui est « innocent » sont les adversaires de l’UDPS, jaloux de la domination du parti dans le Haut-Katanga.

S’agissant de la réaction de Kabuya Augustin secrétaraire général du parti qui dit ne pas connaître Isaac Tshiswaka, Fils Mukoko a laissé entendre qu’il y a « déconnexion » entre la base et la hiérarchie de l’UDPS.

« Kabuya est déconnecté de la base de l’UDPS, c’est pourquoi j’ai eu à demander maintes fois qu’on le mette à l’écart, Kabuya et Kabund », a-t-il souligné.

Par ailleurs, ce Tshisekediste a appelé les combattants de la base de Kasumbalesa au calme.

Joseph Kayembe

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?