12 avril 2021

Réformes électorales :Gabriel Kyungu contre la démarche du G13 « 

Les deux grands leaders de l’ex-province du Katanga ne partagent pas un même point de vue s’agissant de la démarche sur les réformes électorales initiées par le Groupe de 13 personnalités en séjour à Lubumbashi.

Si Moïse Katumbi adhère au schéma proposé par Delly Sessanga et compagnie, tel n’est pas le cas pour Gabriel Kyungu. Ce dernier s’y oppose catégoriquement, estimant que les institutions sont bien placées pour proposer des réformes à tous les niveaux.

« Nous avons des institutions régulièrement installées chez nous dont le Parlement où se discutent et se décident de telles réformes », répond Gabriel Kyungu wa Kumuanza à la démarche du groupe de 13 personnalités en quête du consensus avant les élections de 2023. « Nous leur faisons confiance. Ils sont parlementaires. Qu’ils aillent discuter ces choses dans les institutions ».

Interrogé sur Top Congo fm, Gabriel Kyungu estime que « la démarche n’est pas du tout mauvaise. Le dialogue est tout ce qu’il faut en politique ». Mais, prévient-il, « nous ne voulons plus de dialogue du genre inter-Congolais, de la CENCO ou de l’OUA ». Il voit, à travers la démarche de Groupe de 13, une manière pour appeler les Congolais à un dialogue bis.

 » nous n’avons pas besoin de conciliabules. Nous avons un très mauvais souvenir de dialogue de la CENCO ,ayant abouti au glissement des deux ans « conclut-il

Joseph Kayembe

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?