7 mars 2021

Nomination de Sama Lukonde à la Primature

Christopher Ngoyi :  » Sa jeunesse apportera le dynamisme dont l’action gouvernementale a besoin pour faire face aux travaux d’Hercule  ».

A travers un message officiel des félicitations adressé au Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 15 février dernier, la Société Civile de la République Démocratique du Congo (SC/RDC) se tient indéfectiblement aux côtés de l’initiateur de I’Union Sacrée pour la Nation (USN) pour soutenir cette nouvelle vision qui place, de manière non équivoque, l’homme
congolais au centre des priorités et urgences de l’heure. Ladite vision sera désormais matérialisée par Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, jusqu’ici Directeur Général de la Générale des carrières et des mines (Gécamines-Société d’Etat), nommé Premier ministre. Un choix judicieux du premier citoyen de la République selon la Société Civile de la RDC.

 » Nos très sincères félicitations pour la perspicacité avec laquelle vous (Ndlr: Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo) avez allié ľexpertise, la probité et l’intégrité dans le choix judicieux et la nomination de l’ingénieur Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge comme Premier Ministre  », a déclaré Christopher Ngoyi Mutamba. Selon le Coordonnateur Général de la SC/RDC :  » Nul doute que sa jeunesse apportera le dynamisme dont l’action gouvernementale a besoin, sous la houlette du Chef de l’État, pour faire face aux travaux d’Hercule qui l’attendent  ».

Les mêmes félicitations, la SC/RDC les a également adressées, dans un autre message officiel, au nouveau locataire de l’avenue Roi Baudouin.

 » Il a plu au Président de la République, Chef de l’Etat, de vous élever, en date du 15 février dernier, à la fonction de Premier ministre (…). La Société Civile de la RDC vous adresse ses chaleureuses félicitations pour cette marque de confiance et ne ménagera aucun effort pour un accompagnement positif du futur Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation  », a écrit Christopher Ngoyi Mutamba. Avant d’ajouter :  » La tâche est certes ardue mais nullement impossible lorsqu’on a la foi, la détermination et la rigueur qui vous sont reconnues. Nous implorons le Très Haut pour qu’il inspire votre
action tout au long de votre mandature afin de redonner le sourire de la
renaissance au peuple congolais  ».

A titre de rappel, Christopher Ngoyi Mutamba est un vaillant défenseur des droits de l’homme. Le Coordon Général de la SC/RDC est de la race du feu Floribert Chebeya -paix à son âme- ou encore du pasteur Ekofo -actuellement en exil- celle qui ne ménage pas les mots pour dénoncer la médiocrité et autres antivaleurs qui gangrènent la société congolaise. Ce vaillant défenseur des droits de l’homme qui disait toujours non à la dictature pendant le règne de 18 ans de Joseph Kabila, a passé souvent des heures, des jours, des mois, voire des années de sa vie dans les geôles. Non pour avoir détourné les deniers publics, mais parce que l’avènement d’un Etat de Droit qu’il soutient aujourd’hui, a toujours été l’objet de son engagement héroïque.

On comptait jadis bien ce soixantenaire parmi les victimes du régime précédent aux côtés de Franck Diongo, Jean-Claude Muyambo, Gécoco Mulumba, Diomi Ndongala, pour ne citer que ceux-ci, aujourd’hui libres.

L’universitaire de grand gabarit, désigné récemment par ses pairs candidat de la Société Civile de la RDC pour la présidence de la Centrale Électorale (CENI), reste un candidat sérieux pour occuper le fauteuil de la présidence de cette importante institution d’appui à la démocratie au regard de son combat pour l’avènement d’un État de droit. Et qui dit État de droit, dit aussi élections démocratiques, libres, honnêtes et transparentes.
H.MF.

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?