25 février 2021

RDC: le CSAC en colère contre les chroniqueurs politiques et les directeurs de programme

 

 

Dans son communiqué du 18 février 2021, signé par le rapporteur Chantal Kanyimbo, le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) n’est pas allé par le dos de la cuillère pour exprimer sa colère contre les chroniqueurs politiques ainsi que les directeurs de programme.

« Le CSAC déplore la non maîtrise d’antenne par les chroniqueurs politiques face à leurs invités qui versent dans les manquements avec leur accord tacite ou complice », rapporte Chantal Kanyimbo dans ce communiqué, estimant que « ces manquements résultent de l’effervescence des débats politiques entre les courants politiques en vue d’orienter l’opinion publique en leur faveur ».

Le même communiqué fustige « l’ignorance dans le chef de certains animateurs des émissions des notions élémentaires des règles d’éthique et de déontologie professionnelles ainsi que l’irresponsabilité des directeurs des programmes qui semblent ne pas faire le travail de filtre ».

De cette manière, le CSAC est d’avis que les directeurs des programmes sont complices, car ils permettent de « diffuser des productions avec des contenus délictuels » et « manquent à leurs charges tout en exposant leurs médias à des sanctions ».

Le CSAC, par l’entremise de son rapporteur, tire ainsi la sonnette d’alarme après avoir « constaté, depuis quelques mois, un nombre toujours croissant des manquements et dérapages dans les émissions, magazines d’informations et dans la presse écrite paraissant à Kinshasa ».

Replik

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?