Dans un communiqué du Service de communication de l’Inspection Générale des Finances,parvenu à notre rédaction,l’IGF réaffirme l’existence d’une maffia honteuse dans les droits de retransmission des matchs.Cette entreprise criminelle implique plusieurs personnes tant du monde des sports que toute  une  institution aussi.

Le parquet général est saisi de cette affaire pour démasquer les criminels  des finances  publiques qui se débattent pour semer la confusion dans  l’opinion et tenter de se faire une conscience tranquille.Ces personnes  indignes sont des ennemis  de la république et ont pendant longtemps saigne le trésor public.

Le match  prévu  à  Kinshasa  entre  la RDC et la GAMBIE va bel et bien  se jouer car  la Rdc  a déjà paye tous les droits  liés  à la retransmission de cette compétition.

Pour rappel, Le jeudi 25 Mars, quelques heures avant le match de nos léopards, une facture de 400.000 $ a été introduite à la BCC pour un paiement en procédure d’urgence en vue de payer la retransmission du match Rdc – Gabon. Le gouvernement ILUNKAMBA est démissionnaire et le Chef de l’État lui a interdit d’engager des dépenses sans  son autorisation préalable.

Et comme le Chef a chargé l’IGF de vérifier la régularité de toutes les dépenses, la Bcc a saisi Jules Alingete pour solliciter son aval. Après vérification, Alingete est surpris de constater que depuis l’année dernière, la Rdc avait déjà payé 780.000 euros pour couvrir toutes les retransmissions des matchs de 2.021 et que les 400.000 $ demandés n’avaient aucune justification.

C’est ainsi qu’il a refusé catégoriquement malgré l’insistance de la banque. Poursuivant sa recherche pour savoir à quelle entreprise ces 400.000 balles allaient être remises, il se rend compte qu’il ne s’agit même pas d’une entreprise, mais plutôt de deux messieurs, compatriotes congolais, à qui cet argent devait être remis en espèces, même pas par virement bancaire

Please follow and like us: