Les membres de l’Associations pour la défense des intérêts du Kivu-Bukavu ont échangé avec Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso NKodia Pwanga. Au Centre de leur entretien, la contribution au débat visant à concevoir un nouveau système électoral.

Pour ces derniers, la base est unanime sur le fait de changer le système électoral car les systèmes électoraux anciens ont produit des sénateurs et députés qui n’ont pas été à la hauteur des attentes. « Les Congolais qui sont conscients des enjeux mondiaux pour ce pays ne peuvent pas se contenter de ce qu’on a comme représentation », a dit Modeste Mbonigaba Mugaruka Mulimbi, grand notable du Kivu, qui avait conduit la délégation.
L’objectif poursuivi dans cette démarche est de permettre à la RDC d’avoir, pour les échéances prochaines, des élus de qualité, dans la scène Africaine.

S’agissant de Denis Mukwege Premier Prix Nobel Congolais, en l’occurrence Prix Nobel de la Paix, cette association estime que cette figure emblématique est méprisée dans son propre Pays, alors qu’ailleurs le Prix Nobel de la Paix est respecté, honoré. Il est de bon aloi que les autorités Congolaises corrigent cette injustice à l’égard du Gynécologue Congolais qui portent autant de valeurs en lui.
Le Président Mboso est resté réceptif à ses hôtes et a promis de s’investir pour une meilleure solution.
Il y a lieu de noter que l’Association pour la défense des intérêts du Kivu-Bukavu travaille à partir de la ville de Bukavu, avec une histoire assez particulière où les gens ne se définissaient selon leurs origines ethniques ou tribales.
Les Enfants de Kivu-Bukabu se sont levés pour parler le même langage et avancer main dans la main.

Divine Phemba

Please follow and like us: