Félix Tshisekedi sur le dégazage du Lac Kivu : « J’ai confiance en notre jeune et dynamique ministre des hydrocarbures pour trouver des solutions là dessus »

Le chef de l’État Félix Tshisekedi s’est exprimé le week-end dernier sur la question du dégazage du Lac Kivu lors d’une conférence de presse tenue à Goma.

A en croire le président de la République, le gouvernement est déterminé de débuter faire aboutir cette opération en vue de garantir totalement la sécurité de la population de Goma.
« A propos du dégazage du l6ac Kivu, il faut savoir que c’est une préoccupation du gouvernement, devenue d’ailleurs prioritaire. Je pense que le ministre des hydrocarbures a séjourné ici récemment , je ne l’ai pas encore vu malheureusement pour en savoir plus, il est venu ici avec les représentants de l’entreprise qui va travailler sur le dégazage. Je ne vais pas vous dire des choses que je ne maîtrise pas », a déclaré le chef de l’État devant bla presse le week-end dernier.

Et d’ajouter « ce que je peux vous assurez est que nous sommes vraiment impliqués. Nous avions eu très peur avec la dernière éruption volcanique . Et donc désormais nous sommes focalisés sur cette opération de dégazage , je vais suivre particulièrement. J’ai confiance en notre ministre des hydrocarbures jeune et dynamique pour trouver des solutions là dessus ».

Le chef de l’État qui promet de parler de cette opération après avoir eu « un rapport assez précis sur les démarches » s’est montré davantage confiant vis-à-vis de la démarche de Didier Budimbu, ministre des hydrocarbures.

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, en compagnie des experts en matière de volcans notamment le scientifique Français Michel Halbwachs patron de l’entreprise choisie pour le dégazage du golf de Kabuno ainsi que le volcanologue congolais professeur Kasereka Mahinda, étaient à Goma le 08 juin dernier.

L’objectif principal était d’engager urgemment une étude qui aboutira, au dégazage du Golf de Kabuno dans le lac Kivu.

La démarche consiste donc à épargner la ville de Goma d’une nouvelle catastrophe.

Des études ont montré que le lac Kivu présente une forte teneur de gaz méthane (57 milliards de mètres cubes) s’accumulant dans le fond de l’eau.

 

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?