RDC: « les mesures prises par le Chef de l’État sont salvatrices »(Dr Papy Munkana)

Le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rendu public une batterie de mesures de lutte contre la propagation de la troisième vague de la covid-19. Ces mesures prévoient entre autres, la fermeture des discothèques et boîtes de nuit pour une durée de 15 jours ; le renforcement des mesures barrières dans les universités et écoles ; les restaurants restent ouverts ; le renforcement des mesures barrières au sein de la population, les églises restent ouvertes toujours dans le respect des gestes barrières, en réduisant le nombre de fidèles par culte. Cette pile de mesures a été saluée par le Dr Papy Munkana Matadi Barthélémy.

« Les mesures prises par le Chef de l’État sont salvatrices. D’une part, elles vont aider à ce que la riposte puisse contenir cette crise à laquelle nous assistons depuis deux semaines déjà » a-t-il déclaré à replik.cd, avant de préciser que ces mesures vont préserver l’économie du Pays, à la différence du confinement qui a eu lieu lors de la première vague. Les PME continueront à œuvrer, et les personnes qui y travaillent peuvent avoir de quoi nourrir leurs familles. Aussi la scolarisation des enfants n’a pas été sacrifiée.

Cependant, le médecin émet une inquiétude vis à vis du faible taux de vaccination. D’après lui, la faible couverture vaccinale peut avoir des conséquences: c’est la possibilité de voir se développer des souches virales qui peuvent résister face au vaccin, à l’occurrence Astrazeneca. Sur les 36939 vaccinés, seuls 2.609 ont reçu les  deux doses de vaccin. Cela représente donc une goutte d’eau dans l’océan tant au niveau de Kinshasa, considérée comme l’épicentre de la maladie, et de la République Démocratique du Congo, en général.

« Il est impérieux et même urgent d’encourager la vaccination, faire de l’infodemie,avoir de la transparence dans le rendu des résultats, et régulièrement une équipe doit passer pour sensibiliser, et alerter la population » z expliqué Docteur Papy Munkana.

Ainsi, il préconise la création d’une cellule spécialisée dans l’infodemie pour donner à la population des informations fiables sur ce qui est fait. Cette cellule va donc déjà appuyer le travail de la riposte sur terrain. Il invite par ailleurs la population à ne pas céder à la manipulation des réseaux sociaux.

« J’invite les professionnels de santé à pouvoir aider la population à reconnaître les symptômes actuels et se faire consulter à temps. Comme symptômes, il y a la toux, le mal de gorge, fièvre, courbatures. » dit-il.

« L’industrie locale doit être encouragée pour combattre les cas sévères de la maladie. Je me joins à ce que le Chef de l’État a déclaré. » conclut, le Médecin.

 

Henriquet Mfutila

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?