Après la notification de la cour constitutionnelle,Atou Matubwana obligé de démissionner dans les 24 heures

La cour constitutionnelle a donné son interprétation à la requête déposée au mois de février par Anatole Matusila, président de l’Assemblée provinciale du kongo-central.Ce dernier avait saisi cette cour suite à l’affaire de la d’échéance de Atou par l’assemblée Provinciale mais par surprise réhabilité par le Vice-premier ministre de l’intérieur Gilbert kakonde.

Après son arrêt rendu le 29 mai dernier,ce samedi 06 juin ,la cour constitutionnelle a notifié le gouverneur Atou matubwana .

Pour cette cour qui interprète la loi fondamentale de la rdc,le gouverneur Atou matubwana doit remettre sa démission auprès du président de la République puisqu’il a été destitué par les députés provinciaux.

A en croire la constitution dans son article 147,après une motion de défiance contre le gouverneur,ce dernier doit cesser d’exercer ses fonctions et de remettre sa démission au président de la République dans les 24 heures.Puisque ce n’était pas le cas, la cour constitutionnelle rappelle au gouverneur du kongo central au Respect des textes.

Il faut rappeler que Atou Matubwana,après sa d’échéance a été réhabilité à son poste par le vice-premier ministre de l’intérieur,une réhabilitation qui avait suscité beaucoup des tensions.

Aujourd’hui la question qui se pose,après cette notification de la cour constitutionnelle,le gouverneur Atou va-t-il se plier ou-bien il va faire fi?

Wait and see

LM

Please follow and like us:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
× Comment puis-je vous aider ?